Comment Google modifie tranquillement le paysage des moteurs de recherche ?

Alors que le référencement devient complexe et compliqué, le moteur de recherche se bat pour garder ses utilisateurs.

Internet était autrefois un lieu où l'on pouvait retrouver des sites, des pages web classés de manière organique. Mais Google est de plus en plus mécontent de perdre du trafic sortant de son écosystème. Par exemple, la première page du terme de recherche « podcasting» révèle une nouvelle réalité préoccupante pour les créateurs de contenu, les startups et les spécialistes du marketing.

Question rapide avant d'aller plus loin. Combien de liens organiques pouvez-vous compter dans la capture d'écran ci-dessous ?

capture d'écran basé sur une des mes recherches google

Un. La réponse à notre brève question en est un lien organique. Félicitations si vous avez répondu juste à cette question mais vous n'êtes pas le gagnant. Personne n'est gagnant. Sauf peut-être Google, mais le moteur de recherche a déjà gagné. Pas de nouvelles ici. ( La capture d'écran provient de mon iPad et représente environ 50% de la première page de Google sur la langue anglaise)

Que pouvons-nous voir lorsque nous recherchons le terme podcasting ?

  • Publicité payante mentionné par l'abréviation Ad (SEA)
  • Le dictionnaire de Google
  • Une définition de Wikipédia (pas du contenu de Google)
  • La section: "Les gens demandent aussi" (certainement pas le contenu venant de Google)

Alors bonne chance pour obtenir du trafic naturel de Google pour votre prochain podcast. Google fait tout ce qui est en son pouvoir pour que les utilisateurs ne quittent jamais ce que j'appelle "l'hôtel Google". Imaginez une chocolaterie qui n'a pas de chocolat pour vous, mais qui vous garde toujours enfermé dans son usine. C'est Google en ce moment.

Laissons la satire de côté, expliquons ce qui se passe et pourquoi Google ne tient pas à laisser le trafic quitter sa plate-forme. Vous pouvez voir par vous-même pourquoi il n'est plus rentable de compter sur grand-père Google. Mais on en a quand même besoin.

41% de la première page des résultats de recherche Google est occupée par les produits Google.

Le monde du marketing de contenu évolue. La révolution est en marche. Et heureusement, chez Smart Fox nous avons déjà tout en place pour la transition. J'ai pu voir éclore dans le paysage des créateurs de contenu des newsletters payantes, des plateformes de contenu à la demande et exclusif. Ces nouveaux genres deviennent déjà la prochaine étape pour les créateurs de contenu, en particulier les écrivains.

Vous ne pouvez plus compter sur le positionnement de vos contenus sur Google. Même si Google est toujours le plus grand moteur de recherche de la planète. Le classement sur la première page apporte encore des tonnes de trafic. Mais la portée organique se contracte et cela pourrait étouffer toute votre entreprise. Le référencement n'est plus une stratégie commerciale.

Alors quoi de neuf avec Google ?

Réponse courte: argent et pouvoir. Beaucoup de choses dans la vie sont compliquées, mais quand il s'agit de Google qui change le paysage des moteurs de recherche, ce n'est clairement pas à cause de vous. Google génère cinq fois plus de revenus sur les publicités que sur la location d'espaces publicitaires pour les annonceurs.

"Nous voulons vous sortir de Google et vous rendre au bon endroit le plus rapidement possible", a déclaré Larry Page, co-fondateur de Google en 2004.


Mais les choses ont changé, Google n'est plus qu'un simple moteur de recherche. Similaire à la façon dont Facebook n'est pas seulement un réseau social. Les deux plates-formes sont des écosystèmes web qui détestent voir les petits gars (je parle des nouvelles startups qui naissent) attirer l'attention.

Larry Page a changé son histoire depuis 2004. Il ne pense pas que le travail de Google soit de rechercher des choses sur Internet et de fournir des liens. Google devient lentement une plate-forme autosuffisante.

Les méfaits de Google ne sont pas les dernières nouvelles. Malheureusement, les spécialistes du marketing en parlent depuis des années. Puisque Google a une domination totale sur son marché, l'entreprise doit effectuer les changements de son écosystème pas à pas.

Le changement de Google se propage progressivement, de manière exponentielle, et enfin, toute la première page de vos résultats de recherche n'est que du contenu de Google et de quelques annonceurs qui ont surpayés leur mise en avant (puisque maintenant c'est même Google qui gère en automatique vos positions d'annonces payantes).

Par exemple l'industrie du voyage a connu une explosion de création d'agences en ligne, en raison de divers changements qu'à pu faire Google dans la façon dont il affiche le contenu. Des poursuites anti-trust sont actuellement portées devant les tribunaux américains contre l'entreprise. Le gouvernement américain, l'UE et le Royaume-Uni réprimandent les dirigeants de Google pour aller au fond de cette question.

L'UE a condamné Google à une amende de 1,7 milliard de dollars pour avoir enfreint les lois européennes antitrust.

Malheureusement, Google est tout simplement trop puissant et trop dans l'innovation pour que les législateurs puissent s'attaquer efficacement à ce problème. En termes simples, les vieillards en costume sont à la rue en ce qui concerne les réglementations informatiques.

Jeu d'attention

Même lorsque Google ne prend pas la majeure partie de la première page, il détient toujours l'attention en fournissant la réponse à votre question. Lorsque vous tapez «comment améliorer votre écriture» dans la barre de recherche, le premier résultat est un extrait.

Google ne possède pas le contenu de cet extrait. Non. La plate-forme ne demande même pas au propriétaire de la page web s'il peut afficher son contenu sur Google. Google prend juste le contenu et tchao !

Ma recherche sur Google lorsque je tape "Comment améliorer mon écriture"
"Google fournit une réponse rapide ou un résumé avec un extrait de contenu d'un site Web pertinent" - Google

Si votre page est réduite à un extrait, vous pouvez oublier le trafic organique, même si vous vous classez comme le premier résultat sur Google. Les entreprises dans le web repensent leur stratégie de marketing de contenu lorsqu'elle implique Google. Google n'est plus un ami.

Certains pourraient soutenir que Google attribue toujours le contenu au créateur et place un lien vers le site Web. Mais si vous dirigez une entreprise dans le web, vous savez que le comportement de Google peut vous conduire à la faillite. La plupart des gens, y compris moi-même, regardent rarement au-delà de la première réponse et ne cliquent presque jamais sur le lien de l'extrait.

"Imaginez que vous alliez à la bibliothèque et que le répertoire des livres sélectionne et choisit le livre à acheter en fonction de ce qui fait le plus d'argent à la bibliothèque." - Sally Hubbard, experte en matière d'antitrust et de technologie.


Stratégie de marketing de contenu

Les rédacteurs de contenu peuvent difficilement se battre pour attirer l'attention. Imaginez que vous aillez une bijouterie artisanale sur Rue du Rhône à genève (plutôt très bien placé au niveau de la fréquentation). Seulement un jour, comme chaque matin vous vous rendez dans votre boutique et là.... une clôture de 5m de haut est érigée autour de votre bijouterie. Bien sûr vous payez toujours le loyer au prix exorbitant d'une place en centre-ville (qui est de plus en plus élevé chaque année), mais malheureusement pour vous ne pouvez plus aucuns clients peut se rendre dans votre boutique.

Mais ce n'est pas la fin des ennuis. Le lendemain est encore pire. Les constructeurs de cette clôtures décident de vendre votre stock et vos bijoux sans partager aucun profit.

N'est-ce pas essentiellement ce que fait Google ?

Les rédacteurs de contenu ne sont plus seulement en concurrence avec d'autres rédacteurs, vous êtes en concurrence avec le contenu de Google dans le but de générer du trafic vers son propre contenu.

Cependant, vous n'avez pas besoin d'une stratégie de marketing de contenu très différente. Les moteurs de recherche ne sont plus vos amis.

Une vraie entreprise est toujours une question de relations. Lorsque vous rendez votre client heureux et créez un lien, même Google ne peut pas vous barrer la route. Par exemple, Joseph Girard est le vendeur du Guinness World Record et la seule chose différente dans sa stratégie marketing est de maintenir une relation avec ses clients.

Joseph Girard a envoyé des lettres à ses clients en disant un simple: "je vous aime bien". La plupart de ses ventes futures étaient des clients fidèles.

Aujourd'hui, les newsletters sont parfaites pour entretenir des relations avec vos clients. Les services de rédaction de lettres manuscrites et d'envois par la Poste, de newsletters payantes sont de plus en plus populaires auprès des entreprises.

Avec une base de données, vous pouvez atteindre votre public cible en un clin d'œil. La relation est plus intime que de crier dans la rue pour tenter qu'une personne lise votre article...

Créer une relation honnête avec votre public est bien plus important que de se classer 1er lien sur Google.

La stratégie de marketing de contenu reste la même, mais Google n'est plus votre ami.

Vignette salle de conférence avec des personnes faisant une présentation
10
Secteurs d'activités couverts
(santé, industrie, retail, etc)
+40
Clients en seulement 2 ans
34%
Taux de conversion moyen dans 10 secteurs d'activités
-35%
Réduction des coûts de pubs en moyenne