Comment feriez-vous pour gagner CHF 50'000.- en 24 heures ?

Vous pensez que c'est une expérience insensée. Pourtant c'est ce qu'on fait chez Smart Fox régulièrement. C'est une manière de penser.

Voici une expérience amusante.

Vous avez 24 heures pour générer un CHF 50'000.-.

Le hic: vous ne pouvez utiliser que votre ordinateur, votre téléphone et CHF 100.-.

Cela semble impossible?

Pourtant ça ne l'est pas. Créez le bon produit pour le bon public et il n'y a aucune raison que vous ne puissiez pas attraper la foudre dans une bouteille.

Vous vous demandez surement quelle est la valeur de cet exercice?

C'est simple: même si vous ne gagnez pas une année complète de salaire en 24 heures, cela entraîne votre cerveau à penser de manière ingénieuse.

À une époque où beaucoup ont recourt aux lever de capital-risque pour créer des entreprises, la vérité est que le web a permis de gagner beaucoup d'argent sans aucun financement.

Cette expérience de réflexion vous aide à mieux identifier ces opportunités en affinant vos instincts de marketeur et créateur de produit/service.

Donc, sans plus tarder, voici trois stratégies que j'utiliserais pour gagner CHF 50'000.- en 24 heures.

1. Passez au local

Faites une liste de toutes les entreprises locales à proximité via Google Maps. Ensuite, trouver un besoin commun à ces entreprises, faites une séquence cold email et vendez leur un service/produit que vous fournissez pour CHF 1000.-/ mois.

CHF 1'000.- / mois x 12 mois = CHF 12'000.- par an. Cinq clients vous amènent à CHF 50'000.-.

De nos jours, chaque entreprise a besoin de services numériques sur le long terme, notamment la gestion de sites Web, l'optimisation des moteurs de recherche (SEO) et l'acquisition de nouveaux clients.

Alors que la plupart des petites entreprises, PME et Grandes entreprises ont maintenant un site web, beaucoup d'entre elles ont un site qui est très mal optimisé. Pour améliorer votre argumentaire de vente, envoyez-leur par e-mail avec une démonstration.

Mais même si ces sociétés ont déjà un site web décent, il est probable qu'elles n'aient pas optimisé leur référencement ou ne diffusent pas de publicités Facebook de manière efficaces (coût d'acquisition trop élevés, peu de conversions, etc). Ces services peuvent facilement valoir plus de CHF 1'000.-/ mois pour une petite entreprise. Emballez les trois ensemble et vous pouvez facturer des tarifs beaucoup plus élevés.

Et si les services Web et marketing ne sont pas votre fort?

Faites le point sur vos compétences, puis associez-les à un besoin professionnel.

Par exemple, si vous êtes un bon écrivain, incitez les concessionnaires automobiles locaux à rédiger une newsletter hebdomadaire. Si vous êtes un artiste, créez une bande dessinée web de manière périodique sur les réseaux sociaux pour les fans d'animaux. Aimez-vous faire des vidéos? Filmez et montez un vlog hebdomadaire pour une pizzeria.

Identifiez vos talents, puis offrez-les là où ils sont nécessaires.

Stratégie de bonus: si vous avez la chance d'avoir un bon réseau, créez un package de conseil et vendez-le pour CHF 10'000.-/ mois. Plus les entreprises que vous ciblez sont grandes, plus vous pouvez facturer.

2. Passez au numérique

Créez un produit numérique simple. Par exemple un eBook, un cours en ligne ou même une bande dessinée.

Contactez ensuite les influenceurs et offrez-leur 70% du chiffre d'affaires sur chaque vente qu'ils réalisent en votre nom.

Objectif: aligner plusieurs influenceurs qui ont des grosses communautés ou qui ont des grosses listes d'emails. Ils ont la capacité de réaliser un volume de ventes élevé avec un seul message ou e-mail.

Pourquoi proposer un partage 30/70? Parce que a) ils sont bombardés de demandes similaires chaque jour et vous devez vous démarquer. b) Les produits numériques ne nécessitent aucun inventaire ni frais généraux, ce qui vous donne le luxe de prendre moins de revenus pour avoir la chance de décrocher un grand influenceur.

Disons que vous vendez un cours en ligne sur la façon de négocier des options d'achat d'actions pour CHF 100.-. C'est un prix réalisable, car les clients peuvent appliquer les connaissances qu'ils ont tirées de votre cours pour récupérer rapidement CHF 100.-.

En utilisant le modèle à 70%, vous gagneriez CHF 30.- sur chaque vente. Vendez 1667 unités et vous atteindrez CHF 50'000.-.

Les réseaux sociaux ont un taux de conversion moyen de 0,71%, tandis que les newsletters ont en moyenne 1% de taux de conversion.

Aujourd'hui où les stars des réseaux sociaux comptent des millions d'abonnés et où les newsletters par email comptent des centaines de milliers d'abonnés, 1667 unités en 24 heures sont réalistes.

Idée bonus: pour un concept de produit numérique simple et rapide, compilez vos anciens e-mails dans un produit d'information.

3. Devenez viral

Tout d'abord, procurez-vous un produit physique suffisamment bon marché pour classer le coût unitaire + les frais d'expédition + le bénéfice souhaité dans la catégorie «expédition».

Prenons l'exemple de ces lunettes bloquant la lumière bleue , que vous pouvez acheter en gros pour aussi peu que CHF 1.80.-/unité.

Compte tenu de sa taille et de son poids, il en coûterait environ CHF 3.- pour expédier le colis à un client en Suisse.

Jusqu'à présent, cela porte votre coût total à CHF 4.80.-. Ensuite, considérez combien votre client serait prêt à payer pour ce produit. Si vous utilisez le bon message marketing (mettant en évidence des avantages comme un meilleur sommeil), je pense que vous n'aurez aucun problème à faire payer CHF 100.- pour une paire à quelqu'un.

Ainsi, votre profit brut par unité serait de CHF 100.- à CHF 4.80.- = CHF 95.2.-. Maintenant, comme pour toute entreprise de e-commerce, il y aura d'autres coûts importants impliqués, comme les frais d'exécution et les taxes. Mais pour des raisons de simplicité, disons simplement que votre véritable profit s'élève à  CHF 85.-/ unité.

Cela signifie que vous devez vendre 588 unités en 24 heures pour atteindre CHF 50'000.-. Si cela semble beaucoup, c'est le cas. Mais c'est aussi tout à fait possible. Voici comment:

Mettez en place une campagne de publicité sur les réseaux sociaux dans laquelle vous proposez votre produit «gratuitement - il vous suffit de payer la livraison» à toute personne qui repositionne l'offre sur sa page dans les prochaines 24 heures.

N'oubliez pas de spécifier qu'il s'agit d'une précommande et que les produits seront expédiés à une certaine date dans le futur. Cela vous permet de collecter tous les revenus d'avance avant de commander le produit.

En termes simples, la viralité conduit souvent à des grosses ventes.

Points clés à retenir

Dans de bonnes conditions, ces trois stratégies peuvent rapporter très rapidement de l'argent. Attention je ne prône pas de gagner "beaucoup" d'argent assis dans son canapé sans rien faire. Celà nécessite beaucoup d'effort et de l'expérience en étude de marché, copywriting, paramétrage de publicité sur facebook, a/B testing, etc

Mais la vraie valeur de cet exercice réside dans les idées qu'il vous oblige à générer. Lorsque vous êtes dos au mur, comment pouvez-vous utiliser ce qui est déjà à votre disposition pour gagner de l'argent?

Ma recommandation:

Plutôt que de vous laisser rattraper par la stipulation de 24 heures, augmentez vos chances de succès à long terme en appliquant ces stratégies lentement.

Prenez le temps de réfléchir à la façon dont vous pouvez créer un produit/service qui augmente la valeur et répond à un réel besoin. Ensuite, profitez des ressources du web, qui vous permettent de vous lancer avec peu de financement.

Vignette salle de conférence avec des personnes faisant une présentation
10
Secteurs d'activités couverts
(santé, industrie, retail, etc)
+40
Clients en seulement 2 ans
34%
Taux de conversion moyen dans 10 secteurs d'activités
-35%
Réduction des coûts de pubs en moyenne